La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Jean 3:16

Afficher le chapitre et les notes   

 16 Car Dieu a tant aimé le monde [chaque homme], qu'il a donné son Fils unique [à chaque homme], afin que quiconque croit en [dépend de, a confiance en, obéit à] Lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle.2 [Ce n'est pas suffisant de croire que Jésus est le Fils de Dieu ; même les démons croient que Jésus est le Fils du Dieu très haut, et ils tremblent. Vous devez croire ce que Jésus, la lumière et parole à l'intérieur de votre coeur, vous montre et vous dit ; croire ce qu'Il vous dit et ce qu'Il vous montre c'est croire en Jésus. Christ est la lumière qui est donnée à tout homme de sorte qu'il puisse croire. Jean 1:1-4,7,9. Croire c'est croire ce que vous l'entendez vous dire ; croire assez pour porter attention et obéir à Jésus, qui est la Parole de Dieu et la Lumière de la Parole dans le coeur de chaque homme qui anonymement vous réprouve, (et tout homme), du péché. Comme les versets qui accompagnent (19,20,21) le disent : « Et ceci est la condamnation, que la Lumière est venue dans le monde (en tout homme), mais les hommes ont aimé les ténèbres plus que la Lumière car leurs actions étaient mauvaises. Car celui qui fait de mauvaises actions (péchés) hait la Lumière (donc hait Christ, qui est la Lumière) et ne vient pas à la Lumière par crainte que ses oeuvres soient exposées et réprouvées. Mais celui qui pratique la vérité vient à la Lumière, de sorte que ses oeuvres puissent être montrées comme ayant été produites (effectuées, formées, commandées, énergisées) à travers Dieu. » Avoir la vie éternelle c'est avoir perdu votre vie charnelle, en ayant assidûment cru et obéit aux commandes que Jésus vous a dit à vous, de sorte que vous entrez en union avec Lui, pour alors obéir à Ses actes ordonnées pour Sa gloire et votre joie.]

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

2 Car Dieu a tant aimé le monde [chaque homme], qu'il a donné son Fils unique [à chaque homme], afin que quiconque croit en [dépend de, a confiance en, obéit à] Lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle. Jean 3:16 Ceci est le verset le plus populairement cité dans la Bible, MAIS il est cité hors de son contexte sans les autres versets qui l'accompagnent, qui qualifient son sens comme étant totalement à l'opposé de l'interprétation qu'en font les gens, quand il est regardé seul. Plusieurs appellent ce verset « une Bible entière à lui seul ». Et pour croire l'interprétation populaire de la chrétienté, (seulement croire en Jésus, que Jésus est le Fils de Dieu), vous devez jeter tout le reste de la Bible et n'avoir qu'un seul verset de la Bible, en ignorant les nombreux versets vraiment spécifiques qui parlent des exclusions, des exigences, et des conditions requises pour le salut.

Malheureusement ils ont tort, ou alors le ciel serait remplit de gens qui mentent, qui sont colériques, haineux, qui commettent l'adultère, qui convoitent, qui parlent en blasphémant, volent, trichent, envieux, qui prennent de la drogue, qui s'enivrent, qui sont adonnés aux plaisirs, vivant dans l'orgueil et l'arrogance, etc. ; Même Adolph Hitler croyait en Jésus. Leur foi dans cet unique verset, avec les cinq autres pris hors contexte, est fondée sur une mauvaise compréhension de la Bible qu'ils prétendent comprendre. La chrétienté fut pendant longtemps prise en charge par des hommes ambitieux non enseignés par la voix et la lumière du Seigneur, non rendu parfait par le seigneur, qui n'avaient pas reçu le don avec l'autorisation de ministère, non envoyés par le Seigneur, et ne parlant pas les paroles venant de l'Esprit du Seigneur ; ils parlaient plutôt à partir de leurs pensées charnelles, la nature de mort, et prêchaient leurs vaines opinions venant de l'imagination de leurs mauvais coeurs. Prenons chaque partie de ce verset et examinons son vrai sens, et comment il s'intègre totalement avec toutes les écritures qui indiquent clairement que vous devez d'abord être libérés de tout péchés : propre, pur, saint, et parfait tandis que sur terre :

Car Dieu a tant aimé le monde [chaque homme], qu'il a donné son Fils unique [à chaque homme],

Le Grec pour ce verset montre que le mot qui a été traduit universellement pour « le monde » kosmos <2889> pourrait tout aussi bien avoir été traduit par : « les habitants de la terre, ou les hommes, ou la famille humaine ». Dieu a donné son Fils à tous les hommes, afin qu'ils puissent croire ; tous les hommes dans le monde entier, où qu'ils soient, même s'ils n'ont pas entendus parlés de Jésus-Christ. Jésus-Christ est la lumière du monde [chaque homme], Jean 12:46, Jean 8:12. La lumière (Christ) est donnée à chaque homme qui vient dans le monde, Jean 1:9, afin qu'à travers la lumière, tous les hommes puissent croire, Jean 1:7. Croire quoi ? — La vérité. Quelle vérité ? — croire la vérité de ce que la lumière leur montre à propos du mal de leurs voies et la vérité de comment la droiture de Dieu et de Jésus est totalement différente de leurs propres voies ; et ensuite croire les promesses de Dieu, faisant d'elles l'espérance des efforts de leur vie pour atteindre le salut. Qu'en demeurant dans la Lumière et en obéissant à la Lumière, l'homme reçoive le salut et qu'il devienne un enfant de la Lumière, un Fils de Dieu. Car Dieu est lumière et qu'il n'y a en lui aucunes ténèbres. 1 Jean 1:5

Ainsi à chaque homme est donné une petite mesure de Lumière afin qu'Il puisse croire ce qui lui est montré, ce qui le réprouve, ce qui le convainc — alors que cet homme est vivant sur terre. Christ, la Lumière dans tous les hommes, plaide de façon anonyme avec chaque homme dans sa vie pour qu'il s'écarte de ses voies mauvaises et égoïstes ; but les hommes en générale ne comprennent pas que ces douce plaidoiries viennent de Dieu, et aussi ils ignorent la Lumière, Jean 1:1-5. Et Or c'est ici le condamnation, que la lumière est venue dans le monde [en chaque homme], mais que les hommes ont mieux aimé les ténèbres que la lumière, car leurs oeuvres étaient mauvaises ; car quiconque fait des choses mauvaises [des péchés] hait la Lumière [donc hait le Christ qui est la Lumière], et ne vient pas à la Lumière, de peur que ses actes ne soient exposées et réprouvées. Jean 3:19-20. Mais celui qui pratique la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres puissent être démontrées qu'elles ont été produites [effectuées, formées, commandées, énergisées] à travers Dieu. Jean 3:21. Si un homme cherche constamment à recevoir les enseignements et qu'il croit ce que plaide le Fils, (lumière), à l'intérieur de lui, il deviendra un fils de Dieu, un fils de la lumière ; et il recevra la vie éternelle de Dieu, qui est la pleine mesure de Christ Lui-même, la vie de Dieu.

Les autres Écritures montrent l'Esprit de Dieu qui est donné à tout homme dans le monde :

la manifestation de l'Esprit est donnée à chacun en vue de l'utilité commune. 1 Cor 12:7
Et il arrivera aux derniers jours, dit Dieu, que je répandrai de mon Esprit sur toute chair. Actes 2:14-18

La grâce de Dieu qui apporte le salut est apparue à tous les hommes. Tit 2:11
(La grâce apparait à tous, mais chaque homme doit choisir de répondre à la grâce pour recevoir le salut.)

Mais la manifestation de l'Esprit est donnée à chaque homme pour bénéficier à tous. 1 Cor 12:7. Pour bénéficier signifie afin qu'ils puissent recevoir la vie éternelle. Jésus nous a enseigné ce que cela signifie dans la parabole des talents : où il enseigne que si sur terre vous n'augmentez pas cette petite mesure de Lui-même en vous, (bénéficier), ainsi pour vivre l'expérience de recevoir la vie éternelle et pour être traduit dans le royaume, alors cette petite mesure de son esprit vous est enlevée et donnée à un autre qui a profité.

L'Esprit de Dieu visite tous les hommes, dans le jour de sa visitation. comme Jésus a dit : Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et qu'il ouvre la porte, j'entrerai chez lui et je souperai avec lui, et lui avec moi. Apoc 3:20. Dieu est équitable. Dieu est juste. Dieu est droit. Il frappe également au coeur de tout homme. Il visite chaque homme. Il plaide de façon anonyme à tout homme. Tout homme a sa chance. Le jour de visitation peu venir d'un véritable prédicateur, avec des paroles parlées ou écrites fournies par l'Esprit de Dieu, ou directement dans le coeur d'un homme à partir de la lumière et de la parole de Christ à l'intérieur du coeur de cet homme. Au jugement, tout homme se souviendra de son jour de visitation. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j'ai dite, celle-là le jugera au dernier jour. Jean 12:48

Donc, si vous ne pouvez pas vous souvenir de votre jour de visitation maintenant, est-ce que cela veut dire que vous êtes perdus sans aucun espoir ? Absolument pas ! vous pouvez quand même vous détourner du mal tel que vous connaissez et chercher à entendre la voix de Dieu, que si vous obéissez et continuez avec persistance à chercher en attendant dans le silence, veillant, et écoutant en obéissant à ce que vous entendez, vous aussi pouvez témoigner et vivre l'expérience de recevoir la vie éternelle. Il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent diligemment. Vous ne seriez pas à lire ceci à moins que vous n'ayez une faim de plaire à Dieu, et Dieu veut satisfaire complètement votre faim beaucoup plus que vous le réalisez ; mais selon son agenda et son timing. Venant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Ceux qui obéissent à la Lumière, Il en a besoin » ; il a besoin d'eux pour montrer l'amour de Dieu au monde entier qui se trouve dans la méchanceté, avec des oeuvres dirigés par Lui pour Sa gloire.

afin que quiconque croit en [dépend de, a confiance en, obéit à ] Lui

L'énorme erreur dans la Chrétienté est de penser que ce verset signifie seulement de croire que Jésus était le Fils de Dieu, ressuscité des morts, etc. Jacques corrigea cette fausse idée populaire que croire en Jésus est tout ce qui est nécessaire pour le salut, en écrivant aux Juifs Chrétiens : « Tu dis que tu crois que Dieu est un ; tu fais bien. Même les démons croient cela, et ils tremblent. » Jacques 2:19 ; réalisez, Jacques écrivait aux croyant Juifs que le Père, la Parole [Jésus], et le Saint-Esprit étant un seul esprit, et ce, sans conflit avec : Écoute, Israël : L'Éternel, notre Dieu, est un. Deut 6:4. Ainsi, Jacques dit en effet, « tu dis que tu crois en Jésus, tu fais bien, même les démons croient cela, et ils tremblent en entendant son nom- et vous ? » Et plusieurs écritures nous montrent que les démons croient, connaissent, reconnaissent, tremblent, craignent, et obéissent à Jésus comme le Fils du Dieu très haut. Mais la Chrétienté ignore les commandes de Jésus écrites dans la Bible, les avertissements de Jésus au sur du péché, et les avertissements des apôtres concernant le péché parce qu'ils ne comprennent pas ce verset ; ils pensent bêtement que ce verset annule tous les enseignements de Jésus et toutes les exclusions, les exigences, et les conditions de qualification pour les cieux. Ce n'est pas assez de croire que Jésus est le Fils de Dieu ; vous devez Le croire — croire ses commandes, croire ses enseignements, et d'agir sur ceux-ci ; autrement vous ne croyez pas vraiment en Jésus. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j'ai dite, celle-là le jugera au dernier jour. Jean 12:48

Venant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Tous ceux qui croient le fils, seront rendus parfaits » ; notez que le Seigneur n'a pas dit « croient dans le fils » ; il a dit « croient le fils. » Il y a une énorme différence entre croire en Jésus comme étant le fils de Dieu vs. croire ce que le fils vous dit à partir de l'intérieur de votre coeur alors que vous attendez en silence, veillez, et que vous vous attendez à Lui. Pour l'entendre vous parler, vous devez marcher dans les pas de la foi comme fit Abraham ; vous devez vous attendre à Dieu, à l'écoute dans le silence, entendre, croire qu'Il est le fils de Dieu vous parlant, croire que ce qu'Il vous dit est la vérité, et puis obéir à tout ce qu'Il vous commande. Faites ceci de façon répétitive avec une dévotion assidue, et il finira par vous rendre parfait, ceci c'est être libéré du désir même de pécher, c'est recevoir le salut. Les paroles que vous l'entendez vous dire sont esprit et elles vous transmettent la vie de Dieu, Jean 6:63 ; Il vous montre vos péchés dans votre coeur, il en ;ève de votre coeur votre désir de pécher, et transmettent la vie de Dieu dans votre coeur — jusqu'à ce que finalement vous ayez tellement de Sa vie en vous, que vous devenez comme Lui : libre du péché, ainsi parfait. Le salut c'est être sauvé de vos péchés, (non pas en étant toujours immergé dans le péché), et résulte de croire les commandes et enseignement Jésus à vous au fil du temps, pas seulement de croire instantanément en des faits de sa vie.

Venant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Regardez les versets dans les Actes, décrivant comment les nouveaux membres s'ajoutaient par le Seigneur à la première Église de Jérusalem, dirigée par Pierre, Jean, Jacques, etc.

Et tous les croyants étaient en un même lieu, et ils avaient toutes choses communes ; et ils vendaient leurs possessions et leurs biens, et les distribuaient à tous, selon que quelqu'un pouvait en avoir besoin. Et tous les jours ils persévéraient d'un commun accord dans le temple ; et, rompant le pain dans leurs maisons, ils prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de coeur, louant Dieu, et ayant la faveur de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait tous les jours à l'assemblée ceux qui étaient en train d'être sauvés. Actes 2:44-47

Ceci démontre clairement qu'être sauvé n'arrive pas instantanément en croyant, en étant baptisé, et en se joignant à une église ; non, ils étaient décrits comme étant en train d'être sauvés- comme un processus avec une fin dans le futur, à la mort de leur esprit égoïste sur la croix. Une autre évidence que le salut n'est pas instantané, mais un processus du fait de porter votre croix, est fourni par Paul par écrit à plusieurs reprises aux Églises de croyants.

Et Pierre répète le même message tué le salut ce n'est pas juste une question de croire ou de foi, mais plutôt le salut c'est la fin du voyage de l'obéissance par la foi qui requiert la croissance :

Simon le magicien crut et fut baptisé. Il essaya d'acheter le pouvoir de l'imposition de mains. Actes 8:13-18
Pierre lui avait dit, Repens-toi donc de ta méchanceté, et prie le Seigneur pour que la pensée de ton coeur te soit pardonnée, s'il est possible ; car je vois que tu es dans un fiel amer et dans les liens de l'iniquité. Actes 8:22-23 Évidemment Simon n'avait pas été sauvé en croyant et en étant baptisé.

Jésus a dit dans l'Apocalypse que cinq des sept églises de croyants étaient perdues, sur la voie de la perdition. Les croyants de Smyrne étaient sur le point d'entrer en tribulation, laquelle Il encouragea. Seulement, l'Église de Philadelphie allait bien, parce qu'elle a gardé [obéi] sa parole avec patience. Notez encore ! Jésus a dit que cinq des sept églises Chrétiennes de croyants étaient sur le chemin de l'Enfer. Une erreur monumentale est survenue il y a 2000 ans, jusqu'à ce jour la fausse église s'est répandu avec sa soi-disant grâce qui n'est qu'un permis pour continuer dans le péché.

Alors quand est-ce croire résulte dans le salut ? Jésus nous a Lui-même dit :

» Car c'est ici la volonté de Celui qui m'a envoyé, que quiconque voit le Fils et croit en [dépend de, a confiance en, et obéi à] lui, ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. Jean 6:40. Ainsi votre croyance doit vous conduire à voir Jésus, la face de Dieu. Quand votre croyance résulte en votre persistante attente de Dieu, dans un humble silence, pour l'entendre, et pour Lui obéir ses paroles que vous L'entendez vous dire vous donne la vie de Dieu ; jusqu'à ce que finalement vous soyez purs et que vous voyez la face de Dieu dans votre coeur : Bienheureux ceux qui sont purs de coeur, car c'est eux qui verront Dieu, Mat 5:8. Et quiconque a cette espérance en lui, se purifie, comme lui [Jésus] est pur. 1 Jean 3:3

et de plus Il nous a dit :

quiconque vit et croit en moi, ne mourra jamais. Ceux qui sont en Lui et qui Le croient alors qu'ils sont en Lui ne mourront jamais. L'emploie du mot vit réfère à ceux qui vivent dans la vie de Dieu, non dans la vie de la chair, dont la vie charnelle doit être perdue pour trouver la vie de Dieu. Vous devez être vivant en Jésus, qui est la vie de Dieu, qui est la vie éternelle, qui doit être possédée en mesure suffisante pour être votre véritable Seigneur, contrôlant chaque pensée et action — puis vous ne mourrez jamais à la vie de Dieu. Voir la note de bas de page 2 de Jean 11:26 pour plus de détails.

mais qu'il ait la vie éternelle.

La vie éternelle c'est la vie éternelle de Dieu, et ce n'est pas quelque chose à recevoir après la mort toujours pécheur ; la vie éternelle de Dieu est à recevoir et à être témoignée tandis que vous êtes vivant sur terre. Elle se produit lorsque vous êtes affranchis de tout péché, traduit dans le Royaume des Cieux, et entrés en union avec Dieu et Christ. À cause de la chute d'Adam, nous sommes tous mort à la vie de Dieu, Gen 2:17,3:24, ayant été retranché de pouvoir manger de l'arbre de la vie. La vie éternelle c'est d'avoir la vie de Dieu restoré en vous à l'image spirituelle de Dieu, de véritable droiture et sainteté. Quand vous vivez l'expérience du salut, vous êtes témoin du passage de la mort à la vie ; et vous êtes témoins de Jésus Christ vous apportant la vie éternelle — tandis que vivant sur terre :

En vérité, en vérité, je vous dis que « Celui qui entend ma parole,celui qui entend ma parole, et qui croit en [dépend de, a confiance en, obéi à] celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient pas en jugement ; mais il est passé [temps passé] de la mort à la vie. » Jean 5:24

Car la parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton coeur [afin que tu puisses l'entendre et lui obéir], c'est-à-dire la parole de la foi, laquelle nous prêchons. Ainsi la foi vient en entendant, et en entendant par la parole de Dieu (Christ qui vous parle à l'intérieur de votre coeur). Rom 10:8,17, Deut 30:14. Être passé de la mort à la vie c'est avoir entendu beaucoup de paroles parlées de Christ à l'intérieur de votre coeur ces paroles qu'Il vous dit sont Esprit et elles vous transmettent la vie de Dieu, Jean 6:63 ; jusqu'à ce que vous soyez finalement restorés à la vie et à l'image de Dieu dans une vraie droiture et sainteté, (tandis que sur terre). Il s'agit de la vie que perdit Adam dans sa chute dans le jardin, quand il fut retranché de l'arbre de vie. Et quand vous passez de la mort à la vie, vous entrez dans le paradis pour une fois encore manger de l'arbre de vie, étant traduit dans le Royaume des cieux tandis que sur terre pour vivre en union avec Christ et le Père ; Il s'agit de Jésus-Christ vous apportant votre salut et la vie éternelle, vous ayant perfectionné et sanctifié pour toujours.

Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, car la semence de Dieu [Christ] demeure en lui, et il ne peut pas pécher, parce qu'il est né de Dieu. 1 Jean 3:9
Et Sa semence se sont les paroles qu'Il a planté dans votre coeur, paroles que vous l'avez entendu vous dire, la Parole de Dieu. Luc 8:15

Ces paroles que nous L'entendons nous dire sont implantées dans notre coeur, Jacques 1:21 ;
et ces paroles que nous l'entendons nous dire sont esprit et elles nous transmettent la vie de Dieu, Jean 6:63 ;
cette vie de Dieu c'est Christ, Jean 1:5, 14:6, de sorte que Christ est formé en vous, Gal 4:19
.
Jusqu'à ce que finalement Christ soit entièrement formé, et réellement ressuscité en vous. 2 Cor 4:14, Col 2:11-12, 3:1, Éph 2:5-6, Gal 2:20, Rom 8:11
Alors vous voyez Christ, la gloire de Dieu, apparaître dans votre coeur et témoignez de Lui apportant votre salut et la vie éternelle.

La clé de compréhension de la vie éternelle dans ce verset c'est de comprendre que la vie éternelle ce n'est pas de vivre la vie telle que nous la connaissons pour toujours ; La Chrétienté nous dit qu'il y a même une torture éternelle en Enfer, qu'une personne doit être vivante pour la sentir, (Voir Y a t-il de l'Espoir pour tous, pour apprendre comment la Chrétienté a tordu l'Enfer pour qu'il soit éternel). Jésus parle de « la vie éternelle de Dieu », pour laquelle il nous faut être restoré durant cette vie sur terre, pour alors l'apprécier pour toujours.

Lui ne périsse pas,

Périr ce n'est pas être sans vie, ou être détruit, ou mourir et aller en Enfer pour plus tard être détruit ; c'est de perdre la vie de Dieu en tout. Il y a une petite semence de la vie de Dieu en tout homme. Christ est la vie de Dieu, et en Lui était la vie, Jean 14:6 ; et la vie était la Lumière des hommes. Jean 1:5. La Lumière (Christ) est donne à tout homme qui vient dans le monde, Jean 1:9, afin qu'à travers la Lumière, tous les hommes puissent croire, Jean 1:7 ; et qu'en demeurant dans la Lumière et en obéissant à la Lumière, l'homme puisse recevoir le salut pour devenir un enfant de la Lumière, un enfant de Dieu. Car Dieu est lumière et qu'il n'y a en lui aucunes ténèbres. 1 Jean 1:5. ainsi il est donné à l'homme une petite mesure de Lumière afin qu'il puisse croire ce qu'elle lui montre, ce dont elle le réprouve, ce dont elle le condamne — alors qu'un homme est vivant sur la terre. Si un homme est totalement obéissant à la Lumière, il deviendra un enfant de Dieu, un enfant de la Lumière. Mais si il hait la Lumière parce qu'elle réprouves ses habitudes et style de vie égoïstes, alors il meurt dans ses péchés ; et quand un homme meurt en étant toujours dans ses péchés, la petite mesure de Christ la Lumière et la vie sort de Lui, laissant l'homme dans l'obscurité totale, qui est l'Enfer. Ainsi la petite mesure de Lumière, (qui est le talent dans la parabole des talents), que l'homme avait, lui est ôtée et donnée à un autre qui a fait profité son talent de son vivant sur terre. Le résultat : une destruction éternelle loin de la présence du Seigneur, de devant la gloire de sa puissance, 2 Thess 1:9 ; l'homme est retranché de la vie, de la puissance, et de la gloire de Dieu, demeurant dans l'obscurité totale. C'est ce que périr signifie dans ce verset.

Le salut, la pureté, la délivrance du péché, se produit lorsque vous faites l'expérience de la grâce de Dieu (Christ) qui vous est apporté, quand Christ détruit l'Esprit égoïste qui est en vous par l'esprit de sa bouche et par l'éclat de sa venue, alors qu'Il écrase la tête de Satan sous vos pieds. Rom 16:20

J'ai attendu ton salut, ô Éternel !. Gen 49:18
Mais moi, je regarderai vers l'Éternel, je m'attendrai au Dieu de mon salut ; mon Dieu m'écoutera. Mic 7:7
C'est une chose bonne qu'on attende, et dans le silence, le salut de l'Éternel. Lam 3:26
Vraiment mon âme s'attend silencieusement à Dieu ; de lui vient mon salut. Psa 62:1
Et il sera dit en ce jour-là : Voici, c'est ici notre Dieu ; nous nous sommes attendus à Lui, et il nous sauvera ; c'est ici l'Éternel, nous nous sommes attendus à Lui. Nous serons heureux et nous réjouirons en son salut » ; Ésa 25:9
À ceux qui L'attendent patiemment et assidûment, il apparaîtra une seconde fois, non pour porter le péché, mais pour apporter le salut. Héb 9:28

S'attendre à Dieu c'est de
assidûment s'asseoir, dans l'humble silence, à l'écoute de sa voix et de ses paroles, veiller pour ses révélations, entendre ses commandes, et puis Lui obéir ; c'est seulement ceux qui lui portent attention et lui obéissent qui reçoivent le salut éternel. Héb 5:9
Bienheureux l'homme qui m'entend, veillant quotidiennement à mes portes, attendant aux poteaux de mes entrées ! Pro 8:34, Luc 11:28

Plusieurs seront purifiés et blanchis et éprouvés ; mais les méchants agiront méchamment, et aucun des méchants ne comprendra ; mais les sages comprendront. Dan 12:10. La Chrétienté ne croit même pas que la pureté soit possible ; ils ne comprennent pas et par conséquent ils continuent dans le péché [à agir méchamment].

Une personne est purifiée par la foi obéissante, dont l'oeuvre est de porter la croix du renoncement de soi au fil du temps. Chercher, écouter, entendre, et obéir - fait partie de la croix.
La Chrétienté nie que la croix puisse être nécessaire, et donc la Chrétienté périt car le message de la croix est folie pour ceux qui périssent, dont la fin est la perdition, dont le dieu est leur ventre [appétits, convoitises] et dont la gloire est dans leur honte, qui ont leurs pensées aux choses terrestres. 1 Cor 1:18, Phil 3:18-19

La foi n'est pas instantanée, c'est un processus d'oeuvre qui apporte la croissance. Comme Pierre nous enseigne : par lesquelles il nous a donné les très grandes et précieuses promesses, afin que par elles vous participiez de la nature divine, ayant échappé à la corruption qui est dans le monde par la convoitise :

pour cette même raison aussi, faites tous les efforts [le maximum possible], pour ajouter à votre foi, la vertu ; et à la vertu, la connaissance ;
et à la connaissance, la maîtrise de soi ; et à la maîtrise de soi, la persévérance [ou la patience] ; et à la persévérance, la piété ;
et à la piété, la bonté fraternelle, et à la bonté fraternelle, l'amour ;
car, si ces choses sont en vous et y abondent, elles font que vous ne serez pas oisifs ni stériles pour ce qui regarde la connaissance de notre Seigneur Jésus Christ ; 2 Pierre 1:4-8

C'est pourquoi, frères, étudiez-vous d'autant plus à affermir votre vocation et votre élection, car en faisant ces choses vous ne faillirez jamais. 2 Pierre 1:10

Regardons plus en profondeur aux verset qui suivent Jean 3:16, qui aussi, changent l'interprétation traditionnelle :

Jean 3:19 Or c'est ici le condamnation, que la lumière est venue dans le monde [en chaque homme], mais que les hommes ont mieux aimé les ténèbres que la lumière, car leurs oeuvres étaient mauvaises ; 20 car quiconque fait des choses mauvaises [des péchés] hait la Lumière [donc hait le Christ qui est la Lumière], et ne vient pas à la Lumière, de peur que ses actes ne soient exposées et réprouvées ;
21 mais celui qui pratique la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres puissent être démontrées qu'elles ont été produites [effectuées, formées, commandées, énergisées] à travers Dieu.

Quiconque continu à faire le mal [pécher] aime les ténèbres, et est condamné- peut importe ce qu'ils pensent croire.
Il ne vient pas à la lumière, par crainte que ses mauvaises oeuvres ne soient exposées et réprimandées, (jugées).
Il veut demeurer dans son style de vie égoïste, sa vie de mal, et donc il rejette et hait la lumière [qui est Christ].
Il aime les ténèbres, là où ses oeuvres ne sont pas exposées comme étant mal, donc il rejette la lumière et déteste la lumière qui, est Christ.
Comme les démons, il peut bien penser que Christ est le Fils de Dieu ;
mais parce qu'il aime son style de vie, et déteste la condamnation de la lumière,
il s'éloigne de la lumière, dans le confort des ténèbres, où il n'y a aucune désapprobation ;
et donc il est condamné. Quoiqu'il dise qu'il croit de sa bouche — ses actions trahissent ses paroles.
S'il croyait dans la lumière, il obéirait à la lumière. Si il croyait en Christ, il obéirait à Christ.
Croire c'est obéir. L'obéissance conduit à recevoir le saint-Esprit. L'obéissance conduit à la droiture. L'obéissance conduit au salut.

Mais, une personne qui souhaite faire la chose juste, pour plaire à Dieu, afin d'être débarrassée du péché- acceptera la désapprobation de la Lumière quant à ses mauvaises actions, et sera motivée à changer ses mauvaises voies, (se repentir). Il croit que la Lumière est de Dieu, du Fils de Dieu, et aimant la Lumière, il obéi aux tendres supplications, aux conseilles et commandes de la Lumière pour Lui.

Un véritable croyant agit selon la vérité, ou se conduit conformément à la vérité- fait ce qui est juste. (Il en a terminé avec le péché, terminé de faire ce qui est mal.) Un croyant sort afin d'entrer dans la lumière, (sans avoir peur) de montrer ce qu'étaient ses actions (ses oeuvres) : travaillant en Dieu ; ou divinement incité, fait avec l'aide de Dieu, en dépendant de Dieu.

Dans Rom 10:8, Paul dit qu'il prêche la parole, qui se trouve à l'intérieure de votre bouche et de votre coeur ; et dans Rom 10:17, Paul dit que la foi vient en entendant la parole de Dieu. Ainsi la foi résulte du fait d'entendre la parole de Dieu venue de l'intérieur de votre coeur, et le reconnaissant comme étant l'Esprit de Dieu qui vous parle, ou Christ (l'auteur de la foi de quiconque ) qui vous parle ; et croyant cela assez pour obéir à ce que vous entendez. Donc croire c'est : croire à, [faire confiance à, dépendre de, obéir à] la parole que vous entendez dans votre coeur. Bienheureux sont ceux qui écoutent la parole de Dieu [dans ton coeur] et qui la gardent [pratique, obéissent]. La Chrétienté voudraient vous faire croire que le fait d'entendre quelqu'un lire des paroles de la Bible c'est entendre la parole de Dieu, et que si vous les croyez, vous êtes un « croyant ». Mais cela n'est qu'une croyance dans un livre et une foi dans des paroles d'un livre — Une foi Biblique. Pourtant Paul vient juste de nous dire que la foi vient en entendant la parole, cette parole est dans votre coeur ; donc pour avoir une foi réelle, vous devez entendre venant de l'intérieur et croire ce que vous entendez comme étant le Fils de Dieu. C'est ça croire en Jésus. C'est ça la vraie foi — entendre Jésus vous parler, croire cela comme étant Lui, et ainsi lui obéir. Quand vous entendez Jésus qui vous parle, Jésus devient l'auteur de votre foi : regardant à Jésus, l'auteur et le finisseur de notre foi. Héb 12:2. Maintenant pour parvenir au salut vous devez croire assez pour demeurer à l'écoute et et garder votre obéissance à Lui. Car Jésus devenu l'auteur et la source du salut éternel pour tous ceux qui portent attention et qui lui obéissent. Héb 5:9. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j'ai dite, celle-là le jugera au dernier jour. Jean 12:48

Abraham est crédité comme étant le père de toutes les nations de croyants, parce que la droiture lui fut créditée en raison de sa foi. Mais quelle était l'évidence de la foi d'Abraham ? Il marchait sur les traces de la foi en s'exposant lui-même volontairement aux commandes de Dieu et en obéissant à la voix de Dieu. Il croyait assez pour écouter la voix de Dieu et ensuite pour obéir ce qui lui était dit de faire. Croire sans chercher les commandes de Dieu et ensuite lui obéir est une fausse croyance. Et donc nous aussi devons marcher dans les pas de la foi, qui est de croire assez pour chercher, être à l'écoute, entendre, et obéir à la voix de Dieu — et l'évidence de notre foi réside dans le fait de produire du fruit de l'esprit, démontrant ainsi que nous sommes de véritables fidèles de Christ ; et les fruits de l'Esprit c'est : l'amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la foi, la gentillesse [douceur, humilité], et la maîtrise de soi. Les branches qui ne produisent pas de fruit sont jetées au feu pour être brûlées.

_______________________________________